Margaux Migliore - Éducatrice de santé | J’ai vécu « la magie » du rangement !
Margaux Migliore - Accompagnement holistique
Margaux Migliore - Accompagnement holistique
15478
post-template-default,single,single-post,postid-15478,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

J’ai vécu « la magie » du rangement !

La méthode radicale de Marie Kondo pour transformer votre intérieur en véritable home sweet home minimaliste

 

J’ai tellement entendu parler de La Magie du rangement de Marie Kondo dernièrement, que je n’ai pas résisté, je l’ai l’acheté. Et franchement, pour un livre sur le rangement… il m’a captivé et a eu un effet assez radical sur ma chambre (et pas que !). Ma mère a été tellement impressionnée quand elle a vu le résultat qu’elle a pris un tas de photos pour les envoyer à ma soeur, lu le livre et commencé elle aussi à faire du tri, c’est pour dire !

J’avais donc hâte de rédiger cet article qui vous allez voir est très complet. Je vous présente la méthode, son objectif, les grands principes et techniques utilisées puis mes impressions sur ce mega rangement qui a totalement relooké ma chambre en un véritable home sweet home digne des plus beaux magazines de déco 🙂 .

 

 

« La magie du rangement » de Marie Kondo

 

Qui est cette fameuse Marie Kondo ? Marie Kondo est japonaise et je pense qu’on peut dire qu’elle est complètement addict au rangement (chacun son truc !). D’ailleurs elle le dit elle-même, depuis qu’elle a 5 ans, elle se passionne pour cette discipline et l’expérience qu’elle a acquise en matière d’ordre et d’organisation est assez dingue. Aujourd’hui Marie est consultante en rangement, surprenant comme métier ! Et ça marche du tonnerre ! Son livre est un bestseller et ses clients se bousculent. Comme quoi si on est passionné par quelque chose et que l’on travaille dur, on peut vivre sa vie rêvée 🙂 .

La grande promesse de ce livre : Eviter l’effet rebond ! Et ça parle à tout monde n’est-ce pas ? Honnêtement, qui n’a pas déjà rangé à fond son intérieur pour voir le bazar réapparaître juste après ? La méthode KonMari a été conçue pour bannir à jamais le fouillis qui pollue notre environnement et d’après l’auteur, tous ceux qui ont expérimenté sa méthode sont parvenus à garder leur maison rangée pour de bon.

« En vous y prenant correctement, vous serez capable d’avoir en permanence une maison rangée, même si vous êtes paresseux ou désordonné de nature. »  Marie Kondo

 

Les 3 grands principes de la méthode

 

  • Un rangement efficace implique 2 actions essentielles : « jeter » puis décider où mettre les choses conservées. En y réfléchissant bien, on garde tous un tas de choses qui nous sont inutiles et certaines que nous avons même oubliées ou laissées à l’abandon dans un coin. Il faut apprendre à s’en débarrasser car ce n’est qu’en modifiant notre mode de pensée que l’on peut réussir à changer nos mauvaises habitudes.
  • Il est primordial de tout ranger d’un coup, le plus rapidement possible et non petit à petit. Eh oui ! Car lorsque vous rangez toute votre maison de fond en comble, la transformation est si radicale que vous avez l’impression de vivre dans un tout nouveau monde de paix, d’harmonie et beauté 😀 . Ce profond changement influe sur votre état d’esprit et déclenche une réelle aversion pour un éventuel retour dans votre précédent univers, maintenant synonyme de pagaille. Cette approche donne donc au rangement un impact incommensurable comparé au rangement progressif. C’est pourquoi, il faut faire de votre séance de rangement un moment spécial ! C’est un renouveau, un départ à zéro, le début de votre nouvelle vie.
  • Prendre conscience que l’objectif du tri est de vous rendre heureux est bien plus important que la faculté de trier et de stocker. C’est pourquoi avant de se lancer, il est important d’explorer ses motivations : Qu’est-ce qui me pousse à ranger ? Que vais-je y gagner ? Que représenterait le fait de vivre dans un environnement sans aucun fouillis ? Il faut visualiser de façon nette et précise, le mode de vie idéal qui découlerait de votre grand rangement.

« Une réorganisation spectaculaire de la maison engendre des changements spectaculaires en termes de mode de vie et de vision de l’existence » Marie Kondo

 

Les techniques utilisées

 

Pour trier :

  • Trier par catégorie d’objets et non par pièce. Tout simplement parce que nous avons tendance à éparpiller les objets d’une même catégorie dans plusieurs endroits de la maison. Moi par exemple, j’avais des vêtements dans ma penderie (et notamment certains bien au fond des tiroirs, que je ne voyais jamais !), au sous-sol, dans l’entrée…  C’est pourquoi avant de choisir quoi garder, il faut réunir au même endroit tous les objets qui entrent dans la catégorie à trier et les mettre au sol. Cela permet d’avoir une idée précise du volume de nos affaires.
  • Ne garder que les objets qui nous procurent de la joie. C’est l’unique critère de sélection de la méthode KonMari.  Marie souligne qu’il est important de prendre l’objet dans ses mains, de le toucher et pas uniquement de le regarder, pour que le corps réagisse et procure une émotion. Si vous ressentez de la joie, gardez l’objet, sinon, sautez le pas et jetez-le ! Le plus important est d’adopter ce mode de pensée positif, de rechercher les objets qui nous mettent en joie et non ceux dont nous voulons nous débarrasser.
  • Respecter l’ordre idéal dans le processus de tri : Trier est un dialogue intérieur qui implique un réel travail sur soi. S’il est facile de se séparer d’objets démodés ou cassés, il est par contre plus difficile de jeter ceux qui n’ont aucune raison particulière d’être jetés, ceux qui pourraient encore servir, qui renferment des informations utiles (comme les manuels d’utilisation que l’on ne lit jamais) ou ceux qui ont une dimension sentimentale. Choisir les objets à garder et ceux à jeter se fait bien plus facilement si on commence pas les catégories pour lesquelles la décision est simple, en passant ensuite progressivement aux catégories plus complexes. Procéder dans le bon ordre aiguise notre intuition et facilite grandement le processus. La séquence idéale est de commencer par les vêtements, puis les livres, les papiers (bulletins scolaires, cartes de voeux, relevés de comptes garanties …), les objets divers (CD, maquillage, accessoires, électroménager…), les objets à haute valeur sentimentale puis les souvenirs en dernier. Concernant les vêtements, il est même préférable de les classer en sous-catégories : hauts, bas, vêtements qui se suspendent, chaussettes, sous-vêtements, sac, accessoires, vêtements pour des occasions précises (maillots de bain, uniformes…), chaussures.

 

Pour ranger :

  • Ranger les objets debout, plutôt qu’à plat (même les vêtements pliés). Cela permet de gagner beaucoup de place et de visualiser d’un seul coup d’oeil tout ce que vous avez, pour gagner du temps ! C’est vraiment magique dans la penderie !
  • Choisir un lieu de prédilection pour chaque objet est la condition sine qua non d’un rangement efficace. L’une des principales raisons pour lesquelles se produit l’effet rebond est l’incapacité à désigner un endroit précis où ranger chaque objet.
  • Focus sur la penderie :
    • Pour le pliage des vêtements à la verticale, regardez ces vidéos, ce sera plus parlant que si j’essaie de vous expliquer. Promis c’est facile :).
    • Il faut plier un maximum d’affaires et ne mettre sur cintres que les vêtements qui ont une matière trop fluide pour être pliée ou ceux qui sont faits pour être sur des cintres.
    • Eviter les chaussettes et collants en boule car cela les abîme (le tissu est constamment étiré et l’élasticité mise à mal). Là aussi, vous avez une vidéo qui vous explique bien tout :). Par ici.
    • Pour donner du dynamisme à votre garde-robe, rangez les vêtements côte à côte par catégories et du plus clair au plus foncé.

 

 

Mon grand rangement

 

Bien sûr, promettre un nouveau départ pour adopter enfin son mode de vie idéal ça fait rêver. J’avais tellement envie de tester la méthode que je me suis pressée de terminer le livre pour l’appliquer de suite ! J’ai donc passé la journée suivante à faire le plus impressionnant rangement de toute ma vie !  Et honnêtement, c’est vrai que c’est magique 😀 .

Comment s’est passée cette journée ? Déjà, j’ai vraiment été impressionnée par tout ce que j’avais, surtout les vêtements ! Comme Marie le préconise, je les ai tous réunis et posés par terre, la pile m’arrivait à la taille ! Ensuite j’ai trié et BEAUCOUP jeté. Finalement c’était plus simple que ce que j’imaginais. Je me suis débarrassée de la moitié de ma garde-robe environ (7 gros sacs plastiques tout de même !), les 3/4 de mes livres, 5 cartons d’objets divers, 3 sacs de papiers ! C’était vraiment impressionnant mais d’après le livre, tout à fait normal de jeter autant. J’ai vraiment voulu faire ce rangement à fond et tout terminer dans la journée. C’était épuisant ! Mais au final, j’étais tellement fière de moi ! Regardez un peu le résultat 😀 !

La méthode radicale de Marie Kondo pour transformer votre intérieur en véritable home sweet home minimaliste

La méthode radicale de Marie Kondo pour transformer votre intérieur en véritable home sweet home minimaliste

La méthode radicale de Marie Kondo pour transformer votre intérieur en véritable home sweet home minimaliste

 

Seul hic et grosse question que je me suis posée: Qu’est-ce que je fais de tous les objets dont je souhaite me séparer ? Le livre ne dit rien à ce propos et Marie Kondo utilise le terme « jeter » ce qui me dérange, quelle gâchis quand même. Je n’ai donc « jeté » que les papiers qui m’étaient inutiles. Pour le reste je compte revendre une partie de mes livres et donner les autres à des associations. De même pour les vêtements. Du coup pour le moment, je les ai stockés au sous-sol, en attendant qu’ils sortent définitivement de la maison, pour eux-aussi, commencer leur nouvelle vie 🙂 .  J’ai également réuni tous les objets de valeur que je ne voulais pas garder, dans un coin à part, pour les revendre sur Amazon. Après tout, si je peux me faire un peu d’argent ce n’est pas de refus.

1 mois après le grand rangement, toujours pas d’effet rebond. Pour quoi ça marche si bien ?  C’est vraiment surprenant, ma chambre est toujours aussi nickel et je n’ai même pas l’impression de ranger. Marie Kondo explique qu’il existe 2 types de rangements : « le rangement quotidien » qui consiste à remettre à sa place l’objet qui l’on a utilisé et la « séance spéciale » qui implique de remettre sa maison en ordre sur un laps de temps court, pendant que l’on est encore enthousiaste et motivé. Une fois que la séance spéciale est faite, le « rangement quotidien » devient une habitude inconsciente et tout à fait naturelle. Personnellement, je connais maintenant la place de chaque objet qui se trouve dans ma chambre et je pense que c’est pour ça que les remettre à leur place est devenu beaucoup plus simple et instinctif.

Changer sa vie avec le rangement ? Oui j’y crois !  Pourquoi ? Marie Kondo explique que vivre dans une maison ordonnée influe de manière positive sur tous les autres aspects de notre vie, notamment professionnels et familiaux. En effet, lorsque l’on range sa maison, on met également de l’ordre dans ses affaires et son passé. Résultat, on voit très clairement ce dont on a besoin, ainsi que le superflu, sans oublier ce que l’on doit et ne doit pas faire. Dans mon cas, je pense que ce changement se voit surtout au niveau de ma productivité. J’ai l’impression d’avoir les idées très claires, j’arrive mieux à me concentrer dans un environnement harmonieux, propre et rangé. Je pense que c’est un art de vivre à cultiver. Bien sûr, ce que je vous raconte n’est que mon ressenti personnel et surtout, cela ne fait qu’un mois que j’ai effectué mon rangement… C’est pourquoi j’ai sélectionné quelques témoignages des clients de Marie Kondo.

« Après avoir suivi votre cours, j’ai démissionné et je me suis mise à mon compte pour mener l’activité dont je rêvais depuis que j’étais toute petite. »
« Votre cours m’a appris à considérer ce dont j’ai vraiment besoin et ce qui m’est inutile. J’ai donc divorcé et, depuis, je suis bien plus heureuse »
« J’ai enfin réussi à perdre 3 kg »
« Je suis ravie de vous informer que, depuis l’opération de nettoyage entreprise dans mon appartement, mon chiffre d’affaire a explosé ».

 

Quelques petits conseils supplémentaires  :

 

  • Dans la mesure du possible, si vous habitez chez vos parents, ne leur montrez pas tout ce que vous souhaitez jeter car il y a de fortes chances qu’ils paniquent vraiment beaucoup !!! Le grand rangement génère tellement de détritus que vos parents risqueraient d’avoir une attaque ! Comme le dit si bien Marie Kondo : « A ce stade, le désastre susceptible de commettre plus de dégâts qu’un séisme est l’irruption de cette experte du recyclage encore appelée « mère » « . Ma mère à moi a eu le malheur de tomber sur tous mes sacs/cartons avant que je les mette de côté et a cru que j’étais devenue folle ! Heureusement après avoir lu le livre elle a compris la démarche et a même pris des notes. Le plus drôle c’est qu’en les ré-utilisant pour rédiger cet article, je suis tombée sur un petit mot disant : « A ce stade du livre, je découvre que j’ai reproduit ce que décrit Marie Kondo à la page 69, à savoir « un séisme » (à une échelle pas trop élevée quand même) et que j’étais une « experte en recyclage »  » . Merci maman, j’ai bien rigolé <3
  • Lancez-vous ! Même si vous vous dites que vous êtes d’une nature désordonnée, que vous n’y arriverez pas ou que vous n’avez pas le temps, ce ne sont que de faux prétextes. La méthode est sensée marcher sur tout le monde car, comme l’explique Marie Kondo, l’art du rangement n’est pas inné. Vous ne pouvez pas ranger si vous n’avez pas appris à le faire correctement (et franchement qui a appris ça ?).
  • Rangez seul, dans le calme et plutôt le matin. Pour trier, vous avez besoin de concentration car décider quoi garder ou jeter revient à converser avec soi-même par l’intermédiaire de ses biens personnels. Vous ne devez pas être distrait par quelqu’un d’autre, de la musique ou la télé.

 

 

On récapitule !

 

Que faut-il retenir ? Je vous ai préparé une petite fiche qui reprend tout ce que je viens de raconter 🙂 . Bien sûr, elle ne remplace pas le livre et je vous conseille vivement de le lire car je n’ai pas présenté toutes les réflexions et méthodes de rangement qu’il contient. Cependant, cette fiche vous sera bien utile une fois que vous l’aurez terminé, pour vous rappeler les grandes étapes de la méthode.

 

Maintenant, à vous de jouer !


1Comment
  • Julie
    Posted at 14:39h, 20 juin Répondre

    bonjour, je découvre ce blog avec plaisir. J’espère que depuis le sous sol a été désencombré mais je partage tout de même quelques bons plans. Pour moi pour les livres j’utilise MOMOX c’est pratique et rapide. Et pour les vêtements pour éviter le relais j’utilise Percentil ou patatam.

Post A Comment