Margaux Migliore - Éducatrice de santé | Qu’est-ce que la naturopathie ?
Margaux Migliore - Educatrice de santé
Margaux Migliore - Educatrice de santé
14952
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-14952,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

QU’EST-CE QUE LA NATUROPATHIE ?

La naturopathie est une philosophie, une science, un art de vivre, alliant bon sens et techniques naturelles, pour optimiser la santé et aider l’organisme à se régénérer.

Le naturopathe est avant tout un éducateur de santé, son rôle est de vous apprendre les bases d’une hygiène de vie saine pour vous aider à améliorer votre qualité de vie tout en éloignant la maladie. Vous serez ainsi plus responsable et autonome en terme de santé. Si un trouble est déjà présent, le naturopathe cherche sa cause profonde pour garantir un retour à la santé durable. Pour lui, les symptômes ne sont que la conséquence d’un dysfonctionnement interne et ils disparaissent naturellement en traitant la cause véritable de la maladie. Reconnue par l’OMS comme la 3e médecine traditionnelle, après la médecine chinoise et l’ayurvéda (médecine traditionnelle indienne), la naturopathie partage les mêmes fondements que ces médecines ancestrales :

Nous sommes animés par une force vitale (le « Qi » ou « souffle » en Chine) qui nous maintient en vie. Elle régit notamment tous les processus régulateurs du métabolisme (température, glycémie, pH sanguin…), permet au corps de se défendre et de se guérir spontanément. Pour être en bonne santé, cette énergie doit circuler librement et abondamment dans tout le corps. En consultation, le naturopathe évalue votre vitalité à l’aide d’un bilan de vitalité complet et ses conseils seront toujours individualisés. L’objectif est de renforcer la force vitale par diverses mesures d’hygiène de vie (alimentation, activité physique, relaxation, massage, aromathérapie…).

La naturopathie conçoit l’être humain dans sa globalité, existant sur 7 plans (physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, socio-culturel et éco-planétaire). Tous ces plans doivent être soignés car ils sont interdépendants et s’influencent les uns les autres. La santé correspond à un état d’harmonie et d’équilibre sur tous les plans de l’être. Ce n’est pas l’absence de symptôme, mais un état de bien-être global.

La maladie est un état de déséquilibre qui provoque divers symptômes selon notre terrain (constitution, tempérament, vitalité, environnement, hygiène de vie…). Le naturopathe recherche la cause première de ce trouble. Il ne combat pas le symptôme car celui-ci n’est qu’une conséquence du trouble, le signe encourageant montrant que le corps a suffisamment de force vitale pour tenter de s’auto-guérir. Tel un détective, le naturopathe mène son enquête pour comprendre et retrouver « la cause de la cause de la cause » (Hippocrate) de la maladie. C’est en supprimant l’origine du trouble que l’on peut aider le corps à retrouver la santé.

QUELLES SONT LES TECHNIQUES UTILISÉES ?

ALIMENTATION

Nutrition & cures (saisonnières, détox, de revitalisation), superaliments, antioxydants, monodiètes, jeûne, alimentation hypotoxique...

ACTIVITÉ PHYSIQUE

Pour faciliter les échanges du corps, éliminer, s'oxygéner, calmer le mental (gym douce, marche, Qi Gong, yoga, danse, vélo, natation...).

GESTION DU STRESS & RELAXATION

Méditation, hypnose douce, visualisation, pensées positives, développement personnel et spirituel, pleine conscience…

HYDROLOGIE

Usages de l’eau (chaude, tiède ou froide, en local ou général, douches, bains, hammam, sauna…) pour drainer, stimuler ou relaxer.

MASSAGE BIEN-ÊTRE

De type « californien », ce sont des massages non médicaux, utilisant des onctions aromatiques destinées à favoriser la détente.

RESPIRATION

Techniques et exercices empruntés au yoga et aux arts martiaux pour calmer le mental, gérer le stress et les émotions.

RÉFLEXOLOGIE

Cette technique aide à réguler une fonction ou un organe par la stimulation de zones réflexes sur différents endroits du corps.

PHYTOLOGIE & AROMATOLOGIE

Usage des plantes et des huiles essentielles pour soutenir les mécanismes d’auto-guérison.

TECHNIQUES ÉNERGÉTIQUES & VIBRATOIRES

Élixirs floraux, usage des couleurs, rayonnements solaires et lunaires…

QUELLES SONT LES PRINCIPALES INDICATIONS ?

bruno-nascimento-179619
dominik-wycislo-122568 (1)
gaelle-marcel-85387

  • Améliorer sa qualité de vie, sa vitalité et son sommeil.
  • Gérer plus facilement les méfaits du stress, la fatigue, la déprime.
  • Prévenir les éventuels troubles liés à l’hérédité, l’âge, l’environnement.
  • Soigner les troubles chroniques et fonctionnels : digestifs, articulaires, respiratoires, inflammatoires, circulatoires, allergies, rhumatismes, syndrome pré-menstruel, dermatoses diverses…
  • S’alléger en cas de surcharge pondérale.
  • Accompagner les périodes charnières (compétitions, examens…) en optimisant les performances sportives et intellectuelles.

La naturopathie ne remplace en aucun cas la médecine allopathique car elle est inadaptée aux situations d’urgence, de douleur intense et aux maladies graves, lésionnelles ou dégénératives (cancer, leucémie, diabète, arthrose…). En réalité, naturopathie et allopathie sont deux médecines complémentaires. Si le médecin est un spécialiste de la maladie, le naturopathe est lui un spécialiste de la santé. Il travaille toujours en collaboration avec le médecin allopathe et n’ira jamais à l’encontre d’un traitement symptomatique en cours. Il ne donne pas de prescription et ne réalise pas de diagnostic (réservé au médecin diplômé d’Etat).

Dans les cas graves, sans intervenir sur le traitement, une coopération ouverte avec le médecin est idéale, car le naturopathe peut proposer un accompagnement fort utile permettant au corps de mieux supporter les effets secondaires des médicaments, de soutenir le système immunitaire et de faire en sorte que le psychisme coopère favorablement à la guérison. Cette collaboration (appelée « médecine intégrative ») est déjà mise en place dans de nombreux pays tels que l’Allemagne, la Suisse, le Canada, la Chine, l’Inde, la Grande-Bretagne, ou encore l’Australie.